Les deux vies de Messire Guifred

Guifred II, comte de Conflent et de Cerdagne (970-1040) a vraiment existé. Traces en restent en pays catalan, notamment sur le plafond voûté de la jolie chapelle Saint-Martin de Casteil, au pied du pic du Canigou. De superbes fresques contemporaines, peintes dans les années 80 par un talentueux artiste alors élève des Beaux-Arts (dont j’ai malencontreusement oublié le nom) y ont rejoint un splendide retable ainsi que le tombeau en granit rose sculpté des mains mêmes dudit comte.

J’ai des attaches en pays catalan, je rends donc ponctuellement visite à Messire Guifred en sa chapelle. L’envie m’est venue de rendre hommage à ce personnage attachant, qui fut farouche guerrier puis moine repentant. Sur mon chevalet, Messire Guifred « se la joue modeste », il s’agit de traiter son histoire avec peu de moyens, peu de couleurs, peu d’ambition. Bref de lui laisser sa dimension d’homme de guerre et de foi en ce tournant du premier millénaire, que j’imagine âpre, rustre mais flamboyant. Le tracé sommaire d’un chevalier relooké en croisé et l’ébauche d’un monastère rythment ma composition. Attention à ne pas me laisser aller à trop de fantaisie, suivant ma bonne vieille mauvaise habitude.

Dépeint et peint, collé et recollé, Guifred a pris vie. Son fier destrier ressemble plutôt à un âne et sa cotte de maille à un uniforme d’infirmier. Peu importe, à défaut de sobriété, le concept est là. Quelques détails fignoleront le tout. « Les deux vies du comte Guifred » (dimensions 50x50cm) sont prêtes…ou presque, car la chanson de gestes ne s’arrête pas là. La suite  prochainement, en saison 2

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s