Le pigeonnier « à Charlot »

Les journées du patrimoine et le tirage du loto du même nom furent paraît-il un beau succès, du moins si nous en croyons les grands qui nous gouvernent. Excellente nouvelle, ainsi seront sauvés plusieurs fleurons de notre beau bâti. Mais laissez-moi penser que le petit patrimoine rural qui nous entoure, lui aussi en grave danger de disparaître, mérite toute notre attention.

Tel ce modeste pigeonnier, construit des mains de Charles il y a plusieurs décennies, non point pour accueillir des pigeons, mais pour témoigner déjà  d’une époque rurale passée et dépassée. En bon état de conservation, ce joli petit bâtiment est fièrement campé sur  ses deux hectares, en plein centre du village, sorte de dent creuse jouxtée par quelques logements sociaux désertés depuis plusieurs années. Charles n’est plus, son négoce de graineterie n’est qu’un lointain souvenir.  J’ignore à qui désormais appartient ce terrain, les gens d’ici  ne semblent guère s’en préoccuper. Autant dire que quelque jour, par exemple lors d’une prochaine mandature, un promoteur mettra la main sur cette manne verte et enverra la pelleteuse. Exit alors le pigeonnier « à Charlot »…sauf si les amoureux du petit patrimoine local se réveillent et demandent des comptes à qui de droit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s