Salut à vous, l’artiste

Depuis quelques heures, depuis l’annonce du décès du chanteur et acteur Charles Aznavour, le petit monde des médias bruisse et s’agite à juste titre, les hommages des grands de ce monde s’empilent. Qu’il soit permis au petit monde des anonymes, dont je fais modestement partie, de clamer son modeste chagrin.

Ce fut un homme de coeur, de caractère et de sensibilité. Sans avoir fait d’études supérieures,  ce fils d’immigré arménien sut, comme personne, manier la langue française et jouer avec les mots jusqu’à nous faire pleurer, faisant de chacune de ses chansons un scénario avec début, intrigue et dénouement. Je pense particulièrement à ma mère, sa contemporaire, qui aime son répertoire et doit être touchée par son départ.

Lui-même artiste, vibrant de la fibre d’artiste, le grand Charles Aznavour  sut si bien décrire les comédiens sur les chemins de hasard, les accords de guitare qui entourent la mort de la Mama, et la bohème de ces artistes-peintres « qui ne mangeaient qu’un jour sur deux ». Salut à vous, l’artiste, et merci pour tout.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s