78 printemps, et la candeur d’une enfant terrible

Josette, dite Jojotte, dite Jojo, dite Gigi, affiche 78 printemps au compteur. Elle fréquente depuis plusieurs années notre atelier du jeudi après-midi, celui-là même dont je décris l’existence hebdomadaire dans mes rubriques avec des trémolos dans la plume.

Josette n’est pas une technicienne, ni une perfectionniste, loin de là, ni même vraiment une créative. Elle a tout au cours de son existence, tout vu, tout voyagé, tout appris, tout subi et tout fait subir, tout goûté, tout bu (avec modération bien sûr), tout chanté, tout dansé, tout lu, tout ri. Elle n’a pas tout peint, mais il n’est jamais trop tard, car elle a gardé une candeur d’enfant terrible qui se reflète dans son oeuvre.

Invitée à plancher sur le thème « La ruelle fleurie où j’aime me promener l’été », elle nous a livré deux tableautins de 30x30cm, l’un à l’acrylique et l’autre à l’huile, tout de même, qui m’ont mise en joie. « Fleurissimo » et « Mon coin de ruelle fleurie » ne gagneront peut-être pas le premier prix du concours-exposition Pomm’Expo de Secondigny auquel ils sont destinés. ..Cependant, s’il existait un premier prix d’optimisme et de bonne humeur, à l’unanimité du jury,  il serait pour Jojo, et ce serait bien mérité !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s