Voyage initiatique

Une de mes élèves, dotée d’une bonne capacité de réflexion, m’a mise sur la piste d’un voyage initiatique « autour de la peinture ». En quelques semaines,  pinceaux  en main, une somme de questionnements sur elle-même lui a mis une pression dérangeante. Peindre n’est pas aussi anodin qu’on pourrait le croire.

Mon élève veut dépeindre son propre univers, pas facile pour une débutante  de le cerner puis de le reproduire. La démarche spirituelle est moindre lorsque l’on recopie plus ou moins fidèlement un joli paysage, via une carte postale, ou une photo adéquate prise pendant les vacances. L’oeuvre dite « de création », née de l’esprit donc de l’âme, implique en amont de visualiser le résultat avant même de poser le moindre coup de pinceau. Toile blanche étant à artiste ce que page blanche est à écrivain, devant son chevalet, durant toutes les étapes depuis la conception jusqu’à la finalisation, la solitude, les doutes et les pensées qui s’ y rattachent règnent en maîtres.

Sitôt apposée la signature, les tourments persistent, car le plus difficile reste à venir, à savoir le regard des autres. …Et surtout l’oeil acéré de ses proches. Sachant que l’on a ainsi fortement dévoilé une part de sa personnalité, donc de son intimité.

Une réflexion sur “Voyage initiatique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s