« Jouer » dans la cour des grands

Expo salon des couleurs 2018 CNL
Fantaisie Florale 1 et 2, Les oiseaux, Le vieil homme et la mer, Ambiance iodée, Les deux vies de Messire Guifred

Je joue dans la cour des grands. Oubliant mes doutes et passant sur les critiques, je me suis inscrite au salon des couleurs de la « grande ville », à savoir tout modestement Niort, préfecture des Deux-Sèvres, Certes, depuis une bonne dizaine d’années, j’expose et même je vends, ce qui est particulièrement honorable en milieu rural. Mais je ne quitte guère ma zone de confort.

Je me suis donc fait violence pour exposer en compagnie d’ artistes dits réputés.  Je ne crains pas le regard des autres, car après tout, je donne « à voir » et il faut bien assumer. Ce que je redoute chez le public, c’est le commentaire malveillant ou maladroit, ou tout simplement le manque de commentaires, donc d’intérêt. Il y a l’intello branché, qui a visité tous les musées et étale sa science comme confiture sur tartine, le bavard qui vous explique avec force détail que son grand-oncle peint depuis qu’il est à la retraite. Je redoute aussi le pointilleux qui  réclame des précisions techniques, le psycho-rigide qui critique mon ciel jaune citron ou mon herbe rouge brique,  le silencieux qui observe en silence puis part sans mot dire.

Je crains par dessus tout le semi-mépris diffus, presque imperceptible, de mes confrères et consoeurs,  peintres reconnu(e)s, qui, chez tout nouveau venu, débusquent  l’imposture avec des phrases polies…Bon,  allez, point de tergiversations, courage..L’exercice s’est d’ailleurs plutôt bien passé, les organisateurs étaient adorables, j’ai fait quelques jolies rencontres artistiques (clin d’oeil à Yves, Jacqueline et Martine), mes co-exposants étaient égaux à eux-mêmes.Je reviendrai l’année prochaine.

Une réflexion sur “« Jouer » dans la cour des grands

  1. Pour moi, chacune de tes œuvres est comme une invitation au voyage… tantôt, j’ai envie de me poser sur se banc sous cet arbre pour observer ce pécheur, tantôt j’aimerai accompagner cette Jeanne d’Arc (me semble-t-il vu d’ici) dans son combat qui pourrait d’ailleurs être le tien…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s