Petit traité de cuisine selon « Momo »

Ce fin cordon bleu parmi mes proches possède en sa cuisine dernier cri toute une panoplie d’aides culinaires, dont son fidèle thermomix « Momo ». Lequel concocte, pétrit, assaisonne, hache menu, mixe, poêle, grille, frit, mijote, soupe, pâtisse et sert dans l’assiette sans discontinuer. Je suis admirative et fidèle convive.

Hélas pour les fines goules, chez moi le laboratoire se trouverait plutôt au sous-sol, côté atelier de peinture. Car pour le menu du jour, entre deux coups de pinceau, le chef propose jambon-coquillettes-compote. Par manque de temps, de recettes, d’intérêt, de motivation, de convivialité, de salivation, d’appétit, j’ai converti les kilos en trop en tableaux excédentaires. Lesquels envahissent mes réserves, mes étagères, mes placards, mes murs, ma cave et mon grenier, les habitations de mes clients et amis, bref tous mes mètres carrés disponibles et ceux des autres, et encore un peu plus.

43x57cm Petit traité de cuisine selon Momo
43x57cm Petit traité de cuisine selon Momo (Galerie La meilleure façon d’habiter)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s