Le geai paré des plumes du paon

 

La folie des plumes 50x50cm Vendu
Vendu 50x50cm La folie des plumes (Galerie Comment dessiner un oiseau)

Un paon muait, un geai prit son plumage, Puis après se l’accommoda. Puis parmi d’autres paons tout fier se panada, Croyant être un beau personnage. Quelqu’un le reconnut, il se vit bafoué, Berné, sifflé, moqué, joué, Et par Messieurs les paons plumé d’étrange sorte. Même vers ses pareils s’étant réfugié, Il fut par eux mis à la porte.

Il est assez de geais à deux pieds comme lui, Qui se parent souvent de dépouilles d’autrui, Et que l’on nomme plagiaires. Je m’en tais, et ne veux leur causer nul ennuis, Ce ne sont pas là mes affaires. Jean de La Fontaine (1621-1695), Fables.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s