Câlinothérapie et « fricassées de museau »

Le 21 janvier célèbre traditionnellement la journée internationale de la câlinothérapie. Cette nouvelle pratique sociale dans l’air du temps, de plus en plus répandue, consiste à étreindre tendrement, sans connotation sexuelle ou même sensuelle,  quiconque a besoin de réconfort en ce monde virtuel. Quitte, pour raisons thérapeutiques,  à accepter l’étreinte de quidams.

Ma grand-mère Marcelle (1900-1973), femme de caractère, avisée et pudique, eût qualifié ces  effusions d’une expression bien à elle. Les « fricassées de museau« , qu’elle jugeait envahissantes, inadaptées, non hygiéniques, inopportunes, hypocrites et sans fondement, étaient destinées aux étrangers. Elle réservait ses câlins, au compte-gouttes, à ses proches et intimes.

Autres temps, autres moeurs..Quant à moi, je  préfère l’attitude réservée de feu Mamie Marcelle…

 

30x30cm Calins
30x30cm Câlins (Galerie Chemins de Spiritualité)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s