Le violon sur les toits d’Odessa

« Dans la Moldavanka, au coin des rues Dalny Skia et Balkov Skia, se dresse la maison de Lioubka Schneeweiss. Cette maison abrite un estaminet  en sous-sol, une auberge, une boutique qui vend de l’avoine et un pigeonnier pouvant contenir cent couples de pigeons de races Sknioukov et NicolaIev. Ces boutiques et la parcelle n°46 des carrières d’Odessa appartiennent à Lioubka Schneeweiss surnommée Lioubka la Cosaque. Et seul le pigeonnier constitue la propriété du gardien Euzel, un soldat retraité, titulaire d’une médaille. Le dimanche, Euzel s’en va au marché aux oiseaux et vend des pigeons aux fonctionnaires venus de la ville ou aux gamins du voisinage. En plus du gardien, habitent encore dans la maison de Lioubka une certaine Pesa Mindl, cuisinière et entremetteuse, et le gérant Tschoudetskis, un petit Juif qui ressemble par la taille et la barbiche à Ben Zakharia, notre rabbin de la Moldvanka ». Contes d’Odessa par Isaac Babel (1894-1940)…

40x50cm Le violon sur le toit (d'après Marc Chagall)
50x60cm Le violon sur le toit, d’après Marc Chagall (Galerie Faussaire)

..Ne manquait plus, pour chapeauter cette faune ukrainienne bigarrée et pittoresque, qu’un violoniste sur le toit, largement inspiré d’un tableau de Chagall…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s