Chair de poule et sueurs froides

« Point ne sait où je suis né, mais le château était infiniment vieux et infiniment affreux, plein de passages obscurs et de hautes voûtes où l’oeil , lorsqu’il se hasardait vers elles, ne décelait que nuit et toiles d’araignées. Les pierres dans les couloirs gauchis semblaient atrocement humides, et il régnait partout une odeur maudite, odeur de charnier toujours renouvelée par les générations qui meurent. Il n’y faisait jamais jour, il m’arrivait parfois d’allumer des chandelles et de chercher longtemps dans leurs flammes fixes et immobiles un soulagement ou un secours.  Dehors non plus il n’y avait pas de soleil, car ces arbres haïssables s’élevaient bien au-dessus de la plus haute et de la plus inaccessible des tours. »

Je suis d’ailleurs, nouvelle fantastique de Howard Phillips Lovecraft(1890-1937)

30x40cm Chateau en ecosse
25x30cm Chateau en Ecosse (Galerie La meilleure façon d’habiter)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s