La pêche à la ligne est ouverte !

A quelques dizaines de mètres de mon domicile, le plan d’eau communal possède tous les attraits et atouts pour y pêcher truites, gardons et autres brochets. Mon époux, en sa qualité de régisseur (quasi-bénévole je précise, ce qui ajoute encore du sel et du plaisir à son activité), en gère l’empoissonnement, les lâchers de truites et le recouvrement des tickets et cartes de pèche donc la comptabilité. Autant dire qu’il arpente les lieux avec bonheur quelques neuf mois par an, et soupire de désir anticipé durant la morne saison.

Pourquoi tant d’intérêt qui, pour d’aucuns, pourrait sembler anecdotique voire anodine ? Sans doute pour la même raison qui me fait, quant à moi,fréquenter avec assiduité mon atelier de peinture, les ateliers que j’anime et les expositions, les miennes et celles des autres artistes, avec un plaisir toujours renouvelé…

Le pont du pêcheur
Le pont du pêcheur 50x50cm (galerie Les Clins d’oeil de Dame Nature)

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s