« Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir ! »

…Chantait à pleins poumons Marguerite, alias Bianca Castafiore, personnage certes secondaire mais non moins récurrent des BD signées Hergé. La Diva poursuivait de ses assiduités Hadock, le pauvre capitaine fuyait à toutes jambes le décolleté généreux et les cordes vocales surdimentionnées de l’imposante cantatrice, laquelle fut manifestement inspirée par Maria Callas, corpulence en moins. J’aime au-delà du raisonnable l’opéra et ses morceaux de bravoure, je n’en ris pas moins (jaune) quant à ce portrait peu flatteur des sopranos, dont je fais modestement partie…

Peu importent mes états d’âme sur le sujet, une incursion dans la bibliothèque de mes petits-enfants m’a replongée dans l’univers des aventures de Tintin, dont « Les Bijoux de la Castafiore » sont l’un des fleurons. Je vous conseille de faire de même…De 7 à 77 ans et plus si affinités, Bonne lecture !

50x50cm Diva encadré
50x50cm Diva Encadré (Galerie Z’Artistes)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s