La débauchée

« Je me laisse aller à la débauche, ton rire moqueur taillant mes veines. Je n’ai rien connu d’aussi beau que ta bouille et j’agripperai ta taille. ma tourmente comme une barre de fer, mes pensées posant elles-même quelques questions. Je prône le gaspillage des mots et des couleurs sans intention quelconque. Je frapperai l’air et la mer. Donne-moi des montagnes et offre-moi des guirlandes« . Mahéva Oblin dite Mawé

50x70cm la débauchée
70x50cm La Débauchée (Galerie Femmes, Femmes, Femmes)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s