« Dieu est mort, a dit Nietzsche »

Cette citation écrite sur les murs de la faculté des lettres d’Aix-en-Provence, dans le sillage révolutionnaire de mai 68, m’avait marquée et me revient en mémoire  cinquante années plus tard. ..D’autant plus qu’une main tout aussi anonyme mais pertinente lui avait rétorqué en forme de graffiti : « Nietzsche est mort » a dit Dieu.

Blagues d’étudiants, me direz-vous, l’ami Friedrich (1844-1900), philosophe allemand  de son état, désormais n’est plus guère lu et apprécié que par quelques doctes connaisseurs, inculture de notre siècle oblige… Un peu de réflexion et de spiritualité, cependant, seraient d’un excellent secours en ces temps troublés où l’on oppose avec opportunisme mais sans raison les légitimes revendications matérielles des « Gilets Jaunes » et les aspirations, tout aussi légitimes, des ardents re-bâtisseurs de Notre-Dame-de-Paris, amoureux des vieilles pierres, du patrimoine et de l’histoire de notre pays, Pourquoi trancher, le corps et l’âme seraient-ils à ce point inconciliables ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s