Paléolithique et art figuratif

Vient d’être exhumé, lors de fouilles archéologiques à Angoulème, un bloc mi grès-mi silex, de la taille d’un cahier d’écolier, gravé sur ses deux faces. Dûment disséqué via  les nouvelles technologies , ce témoignage artistique datant de 12.000 ans avant J.C démontre une profonde connaissance de l’anatomie, du dessin, de la gravure et même une ébauche de perspective.

Problème…Ainsi représentés, le cheval et les quatre herbivores, avec leurs pattes, leurs sabots, leurs postures très réalistes, remettent en question la conception de l’art au Paléolithique,  époque supputée être déjà passée à l’abstraction. Avant d’ouvrir débats et conférences  entre spécialistes, qu’il me soit permis de dire à mon lointain cousin Homo Sapiens  charentais  « Bravo l’Artiste » !

la guerre du feu
70x50cm La Guerre du Feu (Galerie Bestiaire)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s