Un peu de tendresse dans un monde de brutes

« Si je pouvais t’offrir le bleu secret du ciel Brodé de lumières d’or et de reflets d’argent, Le mystérieux secret, le secret éternel De la vie et du jour, de la nuit et du temps, Avec tout mon amour je le mettrai à tes pieds.

Mais moi qui suis pauvre et n’ai que mes rêves, Sous tes pas je les ai déroulés, Marche doucement car tu marches sur mes rêves ». William Butler Yeats

Le rêve 60x60cm Vendu
60x60cm Le Rêve Vendu (Galerie Femmes, Femmes, Femmes)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s