Le Vieil Homme et la Mer

…Lentement, régulièrement la ligne montait. Soudain l’océan se souleva en avant de la barque et le poisson apparut. Il n’en finissait pas de sortir, l’eau ruisselait le long de ses flancs, il étincelait dans la lumière. Sa tête et son dos étaient violet foncé. Le soleil éclairait en plein ses larges rayures lilas. Il avait un nez très long, aussi long q’une batte de base-ball, et pointu comme une épée. Le poisson émergea tout entier, puis, avec l’aisance d’un bon nageur, replongea. Le vieux eut le temps d’apercevoir la grande queue en forme de faux qui s’enfonçait, tandis que la ligne recommençait à galoper. « Il a deux pieds de plus que la barque« , dit le vieux….

Ernest Hemingway (1899-1961) Le Vieil homme et la mer

80x60cm le vieil homme et la mer
60x80cm Le Vieil Homme et la Mer (Galerie Laissez-moi vous conter la mer)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s