Tu n’aimais pas la vie mais aimais tant les fleurs

« Certes, une telle mort, ignorée ou connue, N’importe pas au siècle, et rien n’en diminue, On n’en parle même pas et l’on passe à côté. Mais lorsque, grandissant sous le ciel attristé, L’aveugle suicide éteint son aile sombre Et prend à chaque instant plus d’âmes sous son ombre…

…Mal d’un siècle en travail où tout se décompose, Quel en est le remède, et quelle en est la cause ? Serait-ce que la foi derrière la raison Décroit comme un soleil qui baisse à l’horizon ? »... Victor Hugo

60x60cmLaFleurRose     Vendu
60x60cm La Fleur Rose (Galerie Dites-le avec des fleurs)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s