Rugy…ssements

« Il poussait des cris d’orfraie, Dans le pot de confiture on l’avait pincé, De goinfrerie on l’accusait, Ainsi que de trésorerie dûment transgressée Et de quelques autres menus méfaits.

Son honneur de roi de la jungle était attaqué, Le Lion ne pouvait l’assumer. Il rugissait de tous côtés,  De la cave aux banquets, Comme un beau diable se démenait, En appelait à l’autorité. Sitôt il fut blanchi comme lait, Mais quelque chose était resté De son ancienne indignité. D’ailleurs, n’avait-il pas démissionné De son plein gré Devant la gravité des faits présumés ? Le LION n’était donc pas parfait….

Ridiculisé et vilipendé Mais par ses pairs adoubé, Celui qui, jadis, se complaisait A haranguer ses administrés, Se drapait dans une innocence retrouvée Et largement médiatisée…Mais la faune de la contrée Sous cape riait, Chez les mal-logés, le petit peuple et les jaunes gilets, C’était déjà le feuilleton de l’été ! »

Dans la cage au lion
Dans la cage aux lions (Galerie Bestiaire)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s