Eloge de la jeune fille…et de la virginité

« Ceci est réservé à la seule jeune fille. A celle à qui tous les maris du monde sont promis, mais qui n’en tient pas encore.

A celle dont les cheveux libres tombent en arrière, sans empois, sans fidélité, et les sourcils ont l’odeur de la mousse.

A celle qui a des seins et qui n’allaite pas, un coeur et n’aime pas, un ventre pour les fécondités mais décemment demeure stérile.

A celle riche de tout ce qui viendra, qui va tout choisir, tout recevoir, tout enfanter peut-être.

A celle prête à donner ses lèvres à la tasse des épousailles, qui tremble un peu, ne sait pas dire, consent à boire et n’a pas encore bu. » Victor Segalen 1872-1919

50x50cm Lulu, mon ingénue Vendu
50x50cm Lulu, mon ingénue Vendu (Galerie Femmes, Femmes, Femmes)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s