Construction

« Le coeur éclaire mon mur en construction

Mon mur durcit de coups de marteau, de clous,

On rajoute des planches et des planches,

L’amour ne passera plus par moi.

Des mains m’aident, c’est un travail gigantesque, une oeuvre contemporaine.

Je n’ai pas choisi, c’est l’instinct, la fatalité.

Comme dirait le 21ème siècle » . Mahéva Oblin, dite Mawé

60x60cm Construction
60x60cm Construction, poème Mahéva Oblin dite Mawé (Galerie La meilleure façon d’habiter)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s