Bête noire

« Il était une fois un scarabée doré A tête noire Que toute la forêt avait pris comme bête noire. Chaque fois qu’il manquait une marche à un escalier, C’était évidemment la faute aux dents du scarabée. Chaque fois que le mauvais temps tempêtait, le coupable à châtier, c’était encore lui, le scarabée.

Cela, tous les enfants, tous les animaux Et les enfants des enfants de tous les animaux Se l’étaient répété, ils avaient juré de le chanter bien haut, Et à perpétuité, Sur tous les toits, Sur toutes les radios Et même celles des oies, Des ânes ou des corbeaux.

Alors, à l’aube d’une aurore, le scarabée quitta cette injuste forêt et son triste sort, Suivant les traces d’un avion qui filait Vers Oulan-Bator.

Depuis, règne en ces lieux inhospitaliers Une terrible obscurité. Elle ne soulève jamais ses ailes. C’était en effet le dos doré du scarabée Qui éclairait cette forêt En y reflétant la petite lumière du ciel ». Alain Serres

40x40xm Patchwork de scarabée
40x40cm Patchwork de scarabée (Galerie Bestiaire)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s