Au secours, forêts en danger…

« Les gens rivalisent les uns et les autres pour bâtir leurs maisons, et, dans les montagnes du Sud, les forêts étaient exploitées sans qu’on leur laisse même une année de repos. Les indigènes profitèrent du dénuement des montagnes pour les transformer en fermes. Si des torrents se déversaient des cieux, rien ne ralentissait plus la course des flots. Au soir, quand ils atteignaient la plaine, ils gonflaient et dévastaient furieusement les rives, déplaçant souvent le lit du fleuve,. C’est ainsi que la région de Ch’i fut privée des sept dixièmes de sa richesse ». Manuscrit chinois du XVIème siècle.

80x60cmjackie goldenir fin de jouernée en forêt
Jackie Godenir « Promenade en forêt »

Grave erreur, à laquelle fait écho notre contemporain, le chef BEPKOROROTI, indien Kapayo du Brésil -« La forêt est une belle et grande chose, elle possède ses peuples, ses animaux et ses plantes. Il ne sert à rien de sauver les animaux si l’on brûle la forêt. Il ne sert à rien de sauver la forêt si on chasse les animaux et les hommes. Ceux qui tentent de sauver les animaux ne pourront pas gagner si ceux qui tentent de sauver la forêt perdent ».

2 réflexions sur “Au secours, forêts en danger…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s