Réhabiliter la parole du politique…il en a bien besoin

Je me lance, et j’annonce la couleur avec un vieux dicton provençal, empreint de sagesse et de bon sens populaire.-« Il vaut mieux être couillon que maire. Couillon, on l’est toujours, Maire on peut vous révoquer’.

Ceci posé, et approuvé, du moins par moi, faisons le grand écart et donnons la parole à rien moins que Nicolas Machaviel (1469-1527). –« L’histoire de notre temps enseigne que seuls ont accompli de grandes choses les princes qui ont fait peu de cas de leur parole et su adroitement endormir la cervelle des gens. En fin de compte, ils ont su triompher des honnêtes et des loyaux. Sachez donc qu’il existe deux manières de combattre, l’une par les lois, l’autre par la force. L’une est propre aux hommes, l’autre appartient aux bêtes, mais comme très souvent la première ne suffit point, il faut recourir à la seconde ».

30x40cm Turlututu, Chapeau pointu
« Turlututu, Chapeau pointu »

Et, si d’aventure ma démonstration vous a plu, voici, toujours sous forme de savoureux dicton, ma conclusion –« Pour le politicien, en cas d’orage, les étrons nagent ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s