Fleurs de lune

Douce lune des fleurs, j’ai perdu ma couronne ! Je ne sais quel orage a passé sur ces bords. Des chants de l’espérance il éteint les accords, Et dans la nuit qui m’environne, Douce lune des fleurs, j’ai perdu ma couronne !

Jette-moi tes présents, lune mystérieuse, De mon front qui pâlit ranime les couleurs, J’ai perdu ma couronne et j’ai trouvé des pleurs. Loin de la foule curieuse, jette-moi tes présents, lune mystérieuse !

Entrouvre d’un rayon les noires violettes, Douces comme les yeux d’un séduisant amour. Tes humides baisers hâteront leur retour, Pour cacher mes larmes muettes, Entrouvre d’un rayon les noires violettes. » Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)

80x60cm Le jardin du souvenir
80x60cm Le Jardin du souvenir (Format X Large)

3 réflexions sur “Fleurs de lune

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s