Hisser les couleurs

Depuis la nuit des temps, l’on pressent instinctivement le pouvoir de la couleur. Nos lointains ancêtres utilisaient déjà les pigments naturels pour farder peau et vêtements. Car les civilisations anciennes la considéraient comme une manifestation de la lumière, et la reliaient aux dieux. Les prêtres égyptiens avaient sacralisé le bleu.

Au Moyen-Age, la couleur était part essentielle dans l’héraldique, le blanc symbolisant foi et pureté, l’or représentant l’honneur, le rouge le courage, le bleu la pureté et la sincérité. Le noir signifiait chagrin et pénitence, le vert jeunesse et fertilité, le orange (ma couleur préférée, juste pour le plaisir des yeux) force et endurance. Le pourpre était chasse gardée pour les personnages de haut lignage.

La couleur est la lumière rendue visible, chaque couleur ayant sa propre onde vibratoire, laquelle nous affecte profondément, sur le plan physique et émotionnel. Les propriétés chromatiques élargissent notre créativité. -Comment allez-vous ce matin ? Voyez- vous la vie en rose ? -Avez vous -fait de sombres cauchemars ou avez-vous des idées noires ? Allons, allons, le ciel est bleu et l’herbe verte, je me verse un cafe noir et je m’apprête à prendre mes pinceaux car j’ai de l’or au bout des doigts…

Tulipes rouges dans un vase bleu 50x50cm Vendu
50x50cm Vendu « Tulipes rouges dans un vase bleu » (Galerie Dites-le avec des fleurs

2 réflexions sur “Hisser les couleurs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s