De l’autre côté du miroir

« Oh, Kitty ! Comme ce serait merveilleux si l’on pouvait entrer dans la maison du miroir ! Je suis sûre de ce que je dis, oh, elle contient tant de belles choses ! Faisons semblant d’avoir découvert un moyen d’y entrer, Kitty. Faisons semblant d’avoir rendu le verre inconsistant comme la gaze et de pouvoir passer à travers celui-ci. Mais, ma parole, voici qu’il se change en une sorte de brouillard ! Cela va être un jeu de le traverser… »Lewis Carrol, Alice au pays des merveilles

Vous n’y croyez pas, vous êtes sceptique, dubitatif, cartésien peut-être. Lewis Carrol persiste et signe. « Je pense qu’un être humain est capable de plusieurs états physiques et de différents degrés de conscience. -L’état ordinaire, où il n’a pas conscience de la présence des fées. -L’état d’enchantement, dans lequel, tout en étant conscient du monde alentour, il est également conscient de la présence des fées. -Une sorte de transe, dans laquelle, bien qu’il n’ait pas conscience de l’environnement réel et qu’il soit apparemment endormi, il (c’est-à-dire son essence immatérielle) migre vers d’autres lieux, que ce soit dans le monde réel ou au pays des fées, et il a conscience de la présence des fées« . Vous m’en dire tant ! Convaincus ? Je n’en doute pas. Rendez-vous de l’autre côté du miroir, à tout de suite !

Alice au pays des merveilles
80x60cm « Alice au pays des merveilles », Contes pour petits et grands

2 réflexions sur “De l’autre côté du miroir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s