Sur la route de Louviers

Sur la route de Louviers il y avait un cantonnier et qui cassait et qui cassait et qui cassait des tas de cailloux pour les mettre sous le passage des roues.

Une belle dame vint à passer dans un beau carrosse doré et qui lui dit – « Pauvre cantonnier, tu fais un fichu métier ! » Le cantonnier lui répond – « Faut que je nourrissions nos garçons, car si je roulions carrosse comme vous, je ne casserions point de cailloux ».

La Belle Dame au carrosse Doré (Contes en Rose)
« La belle dame au carrosse doré », Contes en Rose (Galerie Contes pour Petits et Grands)

Cette réponse se fait remarquer par sa grande simplicité. Ce qui prouve que les malheureux, s’ils le sont, c’est malgré eux. (Chanson populaire anonyme)

Tous ceux qui, comme moi, ont l’esprit taquin, ne pourront s’empêcher de penser que l’affaire n’a guère évolué, et que quand ceux qui réussissent croisent ceux….etc………..! Sempiternelle litanie de ceux qui n’ont rien, espèrent un peu, et ne trouvent guère que des cailloux, des tas de cailloux, des tas et des tas de cailloux, car ils sont restés pauvres cantonniers, invisibles mais revêtus d’un Gilet Jaune, sur la route de Louviers…

Une réflexion sur “Sur la route de Louviers

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s