Faut-il exister dans le regard des autres ?

Séance d’atelier hier jeudi après-midi à la Maison Pour Tous. Sur trois bonnes heures-chrono, on papote et surtout on peint. Tout en peinant sur la perspective, son point faible, Jojo, 80 printemps au compteur, commente un des tout derniers événements d’une actualité chargée. Rebondissant sans malice sur ce sujet qui m’intéresse, je lui fais part d’une chronique rédigée sur mon blog (en l’occurrence, « Venise de mon coeur, de mes peurs, de mes pleurs…« )

Jojo n’est pas connectée, c’est là son moindre défaut. Je dégaine ma tablette, et l’informe de mes coupables activités « hors atelier du jeudi ». Jojo est loin d’être sotte, c’est là sa moindre qualité. Elle met le doigt sur mon point faible. « Dans notre petit cercle d’initiés, nous connaissons bien ton petit grain de folie et les oeuvres déjantées qui en découlent…Pourquoi créer un site, et les mettre en avant, toi qui prône la spiritualité, la solitude et le manque d’intérêt pour ton prochain (sic !) ? Il n’y a que des coups à prendreAs-tu, toi aussi, besoin du regard des autres…et de leur approbation ? »

Je reste coite. Josette, je le sens, je le devine, je l’ai déçue, je ne suis pas cet esprit libre et détaché puisque je me mets à nu devant des étrangers. Elle bouscule mes certitudes. Et si Jojo avait raison ? Moi aussi, j’ai besoin, donc, d’exister dans le regard d’autrui. Inconsciemment sans doute, je recherche l’avis, l’acquiescement ou l’indifférence, voire le mépris, en tous cas l’intérêt, chez « les autres », ceux qui ne font pas partie de mon cercle d’intimes. Est-ce bien cela, exister ?

50x50cm Un petit vélo dans la tête
50x50cm « Un petit vélo dans la tête »

PS. Le bureau de vote est ouvert, pour Josette cliquer 1, pour Christine cliquer 2, que la meilleure gagne…en amitié !

7 réflexions sur “Faut-il exister dans le regard des autres ?

  1. des fois je me dis aussi que je devrais m’ abstenir de la recherche de l’ oeil d’ autrui mais notre société est basée sur la réussite, le paraître et l’ individualisme : c’ est comme ça, il faut se coiffer le matin, pour ce regard que l’ on affronte sans cesse…
    Amitiés, Julien.

    Aimé par 1 personne

  2. Les œuvres (les vôtres, toutes) peuvent toucher, faire réfléchir, perturber, être insignifiantes, juste être là, de s’échapper… Certes on peint, créé pour soi-même mais le regard des autres permet de faire vivre une pensée, une idée, un univers. Tout comme la littérature, la culture.
    C’est mon point de vue en tout cas.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  3. Pour moi, nos blogs sont source de partage. Quand j’ai ouvert le mien, j’espérais un échange avec d’autres personnes rencontrant le même plaisir ou les mêmes difficultés que moi à peindre … Ce n’est pas vraiment le cas, mais je continue et ne désespère pas de parvenir à ces échanges !…
    Et j’ajouterai : j’adore votre façon de raconter votre dialogue avec Jojo !… bon après-midi !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s