Mon beau sapin, roi du papier-cadeau

Joyeux Noël, à toutes et tous, petits et grands enfants ! Sous le sapin, roi des forêts, Petit Papa Noel a-il déposé, selon la tradition, moults paquets dûment enveloppés de papier -cadeau, métallisé, doré, étoilé, multicolore ou tendrement pastel ? Paquets soigneusement emballés dont le contenu, s’il n’est pas au goût de leurs heureux bénéficiaires, se retrouvera en vente le soir même sur Internet….mais sur ce point, glissons…

Et revenons au papier-cadeau qui, s’il participe à la magie de Noël, contribue aussi au grand gaspillage, au bourrage des poubelles et au déboisement de nos forêts. Alors, pour ou contre l’utilisation du papier-cadeau ? Je soumets à votre réflexion ce joli texte. –  » Il est temps d’aller lui offrir sa jupe. Je ne l’ai même pas emballée. Je pense que l’on n’emballe les cadeaux que lorsque l’on n’est pas sûr qu’ils vont plaire à la personne à qui on les offre. Dans ces cas-là, on se doit de mettre un papier-cadeau autour de l’offrande. Le choix de celui-ci est alors très important, il faut que la façon dont l’emballage est scotché ainsi que la couleur et les motifs plaisent à la personne. Alors, même si notre cadeau en lui-même ne plaît pas, la personne peut avoir la surprise du papier, elle peut se fondre dans la beauté de ses couleurs.’ Mahéva Oblin dite Mawé,  » Dysfonctions »

PS

Mon beau sapin
« Mon beau sapin, roi des cadeaux » (Galerie La vie rêvée des arbres) Info dernière minute. Sous mon beau sapin, un gros contenu entouré d’un gros contenant…Qu’est-ce ? Un autocuiseur électrique multifonctions destiné à me faire gagner un temps précieux à gaspiller dans mon atelier de peinture. Problème, la notice d’utilisation est aussi succincte que le papier-cadeau est abondant. Père Noël, au secours !

7 réflexions sur “Mon beau sapin, roi du papier-cadeau

  1. Trop de papier, qui n’en ai pas d’ailleurs les 3/4 du temps. Je trouve que l’emballage n’apporte rien. D’accord, ça émerveille les enfants, mais une fois grand je pense qu’on peu comprendre l’inutilité de la dissimulation esthétique du cadeau. Et puis ça complique la tâche au père Noël.
    De plus en plus, les gens se passent de l’emballage, ou emballent avec ce que j’appellerai un emballage utile(vêtement, nappe, drapeau, torchon, serviette de bain, serpillères, et j’en passe). Il suffit de changer un peu les habitudes, en cessant notamment de faire passer le beau, et l’agréable avant les considérations écologiques.
    Noël, fête de la nativité, qui célèbre la vie, devrait aussi être une occasion de faire attention à la nature, qui permet à la vie d’exister.
    Joyeux Noël
    Benjamin

    Aimé par 1 personne

  2. A regarder la façon dont les petits enfants déchirent avec frénésie les emballages, je me suis fait la réflexion que c’était une entrave nécessaire, peut être un écho à l’éducation qui veut que les véritables joies passent par un minimum de frustration… mais c’est gaspillé tout de même bien des arbres pour pas grand chose.

    Aimé par 1 personne

    • Moi-même, et mes petits-enfants, nous récupérons le papier -cadeau, je le stocke dans mon atelier. Les gosses morceaux resserviront pour les anniversaires ou le prochain Noël. J’incruste dans mes tableaux les petits fragments. C’est écolo et éducatif, mais une goutte d’eau dans un océan de gaspillage

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s