Yeux baissés, genoux serrés…

–  »Combien de fois dans votre enfance, vous êtes-vous approchée de moi d’un air futé pour me dire : Monsieur Kgnithley, je vais faire telle ou telle chose, papa m’en a donné l’autorisation, ou bien Miss Taylor me l’a permis. Il s’agissait, bien sûr, d’un acte que je désapprouvais.

Quel aimable naturel !

– Vous m’avez toujours appelé Monsieur Knightley et l’habitude ne me fait plus paraître cette appellation si cérémonieuse, mais elle l’est. Je voudrais que vous me donniez un autre nom.

– Je me souviens vous avoir appelé une fois George, dans l’espoir de vous être désagréable, mais comme vous n’avez pas paru vous en apercevoir, je n’ai pas recommencé !

– Ne pouvez-vous maintenant dire George pour m’être agréable ?

– Impossible. Je ne pourrai jamais vous nommer autrement que Monsieur Knightley. Je vous promets cependant de vous appeler une fois par votre nom de baptême. Je ne vous fixerai pas le jour mais il vous est loisible de deviner l’endroit. Moi, Emma, je te prends, George, pour mon époux… et je te donne ma foi ». Jane Austen, extrait d »’Emma », publication parue en 1814

Impertinence (les vitraux de la chapelle stechristine)

2 réflexions sur “Yeux baissés, genoux serrés…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s