Au cachot !

Cette histoire authentique défraya en son temps la chronique, en la bonne ville de Nîmes. François Picaud, cordonnier, vit son projet de mariage d’amour contre-carré par trois crétins de son entourage. Lesquels, autant par jalousie que par galéjade, entreprirent de faire repousser ses noces. On le dénonça aux autorités comme « espion de la perfide Albion ». L’affaire se passe en 1807, on ne rigole pas avec les ennemis de la nation.

60x60cm prison Vendu
60x60cm Vendu « Prison », poème de Mahéva Oblin, dite Mawé (Galerie Chaos)

On enferme donc le savetier au cachot sans autre forme de procès, il en sort après sept ans, vieilli, amer, aigri, meurtri, amaigri, mais immensément riche. Car un prélat italien, compagnon de cellule et d’infortune, l’a institué héritier de sa fortune, voilà qui tombe à pic ! Le sieur Picaut, assoiffé de vengeance, se cache sous un faux nom et une fausse barbe. Par le poison, le poignard, la ruse, la délation, le complot, il se débarrasse de ses tortionnaires, dévoie la fille de la maison, compromet le fils du cerveau de la bande, cafetier de son état.

Cette histoire vraie de froide vengeance savamment calculée servit de trame à l’écrivain Alexandre Dumas pour son célébrissime bouquin Le comte de Monte- Cristo, un vrai pavé trépidant, bourré de bons et mauvais sentiments, de méchants, de morts violentes et de rebondissements. Lorsque le livre paraît, d’abord en feuilleton à énièmes épisodes, en 1846, tout Nîmes retient son souffle…

Ouf, la réputation des habitants est sauvée, l’histoire s’est délocalisée au Château d’If marseillais et dans les beaux hôtels particuliers parisiens. Les dames de la bonne société nîmoise purent enfin marier leurs filles sans craindre la mésalliance, et les bons bourgeois s’attarder dans les cafés à la mode.

4 réflexions sur “Au cachot !

  1. Ping : Au cachot ! — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s