Lavandières au fil de l’eau

Autrefois, chaque hameau possédait son lavoir public, situé un peu à l’écart des habitations. Les conversations y étaient animées, interminables, vigoureusement ponctuées de coups de battoirs. Il n’est point de potin de village qui ne trouvait sa source en ce lieu strictement féminin. Toute histoire un peu corsée était jugée là en première et dernière instance dans ce tribunal populaire de basse justice, largement alimenté par langues de commères… Le labeur étant difficile, il fallait bien quelque peu se distraire…

 »Faire la lessive était jadis un travail long et fatigant. Agenouillées dans des caisses en bois, les lavandières devaient battre le linge pendant des heures, le rincer et l’essorer. Il fallait ensuite l’étendre, le retourner plusieurs fois, pour bien le faire sécher, et le surveiller afin d’éviter qu’il ne soit volé. Ceux qui en avaient les moyens employaient des laveuses professionnelles pour effectuer cette pénible corvée. Généralement de basse condition, elles étaient réputées paresseuses, coureuses, avares, cancanières et médisantes. Elles économisaient, dit-on, trop le savon et n’accomplissaient pas toujours correctement leur tâche ; de plus, elles étaient accusées de ne pas respecter les règles strictes de leur profession, le lundi était le jour préconisé pour les lessives. Par contre le vendredi devait être évité, et plus particulièrement le vendredi Saint, jour de la mort du Christ. Quant au samedi, il était réservé à la vierge Marie, qui faisait la lessive du Paradis, et le dimanche était consacré à Dieu... Pierre- Jaquez Helias ( Le Cheval d’ Orgueil)

30x40cm Vendu
Vendu « La grande Buée » (Galerie Femmes Femmes Femmes) –« Si on fait sa lessive en nouvelle lune, le linge rétrécit, s’use et se déchire » -(dicton commun à la Bretagne et aux Alpes-Maritimes). Soupçonnées d’enfreindre les interdits mais aussi d’entretenir des relations illicites avec les fées, les lavandières étaient souvent considérées comme des mécréantes hostiles à la religion.

11 réflexions sur “Lavandières au fil de l’eau

  1. Ping : L’atelier peinture de Christine — Lavandières au fil de l’eau | marcellocomitini

  2. Ping : ITA – Lavandières au fil de l’eau — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  3. Ping : La lavandière du Paradis – Héraldie, seconde fondation: 13 mars 2017. (Héraldique et Poésie)

  4. Bonjour, je suis le Troll. Je sévis à la lisière d’Héraldie, chez Madame Pierrette:(https://heraldiqueblog.wordpress.com/)
    J’ai décidé d’élargir mon champ d’investigation et je vous ai choisie pour, de temps en temps, élucubrer en votre compagnie.Il faut dire que mon pote JR a beaucoup insisté pour que j’aille voir chez vous. Je crois qu’il aime bien vos œuvres.
    Je vous ai donc emprunté la lavandière pour la faire paraître chez Madame Pierrette avec une élucubration choisie:
    (https://heraldiqueblog.wordpress.com/2020/02/17/la-lavandiere-du-paradis/)
    Vous pouvez décider d’interrompre notre collaboration à tout moment.
    The edge Troll.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s