Spécial mode…petite cure de jouvence pour fringues délaissées

Je ne m’habille pas, je me « fringue », en tenant compte de mes qualités et défauts. Mes handicaps sont multiples, je suis une dame déjà âgée, j’habite la campagne, je ne suis pas une fan de mode, je suis du genre économe. Mes atouts sont minces, mais suffisants pour passer à l’acte : poids-plume, passionnée de couleurs, décomplexée, et surtout créative.

Tout cela suffit-il à faire un vestiaire? La réponse est oui, sachant que ledit vestiaire se trouve chez « les autres ». Je récupère volontiers des vêtements, souvent de qualité, dépassés, mal assortis, trop petits, trop grands, trop courts, trop larges, trop vus, mal aimés donc délaissés. C’est gratuit, sans danger pour l’avenir de la planète ni de mon porte-monnaie. Reste à me mettre au boulot, vite-fait-bien-fait, sachant que je n’ai aucune notion de coupe ni de couture, je ne possède pas de machine à coudre et mon matériel tient dans une boîte à chaussures. Circonstances aggravantes, je ne suis ni patiente, ni méticuleuse. Donc je transforme avec peu, une épingle, trois fronces, deux rubans, quatre coups de ciseaux crantés, un morceau de dentelle, j’ajoute ou je retranche une manche, un volant par-ci, par-là. Mes robes sont comme mes tableaux, j’en ai toute une galerie…

Pour ceux et celles que cela tente, regarder d’un oeil de styliste la pièce à déconstruire, la première idée est souvent la bonne. Puis se lancer, sachant que les pièces sacrifiées, car il y aura forcément quelques ratés, seront recyclées en chiffons…à peinture ! Dernier conseil, le linge fraîchement lavé se place sous la pile de vêtements, cela permet de  »faire tourner » son vestiaire…

christine nova-larue
Grand genre et petits moyens lors d’une démonstration en public…revêtue d’un ensemble bariolé style artiste, tout de même un peu retouché… En provenance du vide-dressing très bourgeois de mon amie Monique. Zéro euro, zéro déchet…

3 réflexions sur “Spécial mode…petite cure de jouvence pour fringues délaissées

  1. Ping : ITA – Spécial mode…petite cure de jouvence pour fringues délaissées — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s