A couteaux tirés

Si je tire mon couteau….c’est pour mieux peindre. La technique de la peinture au couteau, j’adore, voilà qui permet de donner du relief et de la texture à un sujet parfois traité, volontairement, de façon succincte. Toutefois, ces larges empâtements de couleur fonctionnent mieux avec un médium plus onctueux et plus dense que l’acrylique. Mieux vaut utiliser l’huile.

Pour moi, l’huile, c’est rédhibitoire. Bien que j’en aime le rendu, le velouté et la technicité, son temps de séchage trop long bride ma créativité. Son odeur forte me rebute. Et surtout, son classicisme quelque peu convenu ne  »colle »pas avec les ajouts -papier, carton, dentelle, sequins- qui, ultérieurement, désembourgeoiseront mon tableau, au gré de l’inspiration.

Me voilà donc à couteaux tirés avec la peinture à l’huile. Ce qui ne m’empêche pas de la copier, de la coller, de la dévergonder, bref de lui faire un pied de nez…. Puristes, s’abstenir !

50x70cm La lavandière Vendu
50x70cm « La lavandière », Vendu (Galerie Femmes-Femmes-Femmes) Bon, encore une fois, j’ai un peu -beaucoup triché, ou disons commodément adapté la méthode, en  »écrasant » le résultat lorsque la peinture était mi-sèche, puis en l’agrémentant d’un trait bleu rapide au marqueur à l’alcool. A trouvé preneur, c’est dire !

4 réflexions sur “A couteaux tirés

  1. Ping : ITA – couteaux tirés — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s