Ciel, mon tableau !

Au-delà de ce titre accrocheur voire racoleur, ma chronique traite aujourd’hui d’un sujet beaucoup plus général que la représentation du ciel idéal, ou idéalisé…  Avis à l’attention de mes élèves (confinés mais connectés) de l’atelier de peinture du jeudi, on ne fera pas mieux que Vincent Van Gogh et sa vision poétique d’une nuit étoilée…

Trève de plaisanterie ! Le ciel, dans un paysage, c’est avant tout un décor, lequel fera ressortir le motif… A un débutant, avant de parler  »technique », je donnerai le conseil d’être cohérent avec son propos et son interprétation. Ce qui me permet de répondre à une deuxième interrogation, récurrente dans mon atelier : -faut-il peindre le fond avant ou après le sujet ? Ma réponse est claire :-en même temps ! Les couleurs, les formes, se répondent. Le fond doit, de la conception au coup de pinceau final, accompagner voire sublimer les teintes. Il ne faut pas le considérer comme un remplissage, indispensable mais quelque peu indésirable, dans la composition de l’oeuvre.

48 x57 cm  » Voyage au pays des Maharadjas »       – Partie prenante du tableau, le ciel, dans ce cas précis mais aussi dans bien d’autres cas, est plus aisé â traiter comme un  »tout’-

2 réflexions sur “Ciel, mon tableau !

  1. Ping : Ciel, mon tableau ! — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s