Occuper le terrain…et le tableau

Erreur de débutante... Mon élève, oubliant les consignes, a badigeonné sa toile d’une couche de fond trop foncée. La peinture acrylique ayant tendance à s’assombrir au séchage, le résultat n’est pas très heureux … Que faire?

-. Rassurer ma débutante. D’erreurs patentes, souvent, découlent des oeuvres réussies. Car il faut savoir se creuser la tête, et quitter le conformisme ambiant.

-. En l’état, je conseille à mon apprentie d’utiliser la quasi-totalité de la surface pour cadrer son dessin, une fleur en l’occurrence. Elle partira de la teinte initiale du tableau pour harmoniser un motif géant, quitte à revoir sa palette. C’est là une excellente occasion de se remettre en question, et de ne jamais tenir rien pour acquis, surtout dans un domaine artistique.

-. Le peu de surface restant, représentant le décor, sera éclairci au pinceau éventail, ou selon la technique du pointillisme, ou du collage, pour les plus hardi(e)s.

60 x60 cm  »La Fleur  », vendu (Galerie Dites-le avec des fleurs) -Un de mes tableaux préférés… Ni vu, ni connu, je t’embrouille…

Une réflexion sur “Occuper le terrain…et le tableau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s