Pendez-les hauts et courts

« C’est à peine si, de-ci de-la, quelques centimètres de la tapisserie étaient encore visibles car, partout où il n’y avait pas de rayons, des dessins, des eaux-fortes, des peintures étaient appliqués.

Les peintures n’étaient pas encadrées. C’étaient de simples toiles sur châssis, des paysages assez malhabiles où l’herbe et le feuillage des arbres étaient du même vert épais. Quelques caricatures, signées Jef, parfois rehaussées d’aquarelle, parfois découpées dans un journal local.

Mais ce qui frappait Maigret, c’était l’abondance de dessins d’un autre genre, qui étaient des variations sur un même thème. Les papiers étaient jaunis. Quelques dates permettaient de situer à une dizaine d’années en arrière l’époque où ces croquis avaient été exécutés. Ils étaient d’une autre facture, infiniment plus romantique, qui n’était pas sans rappeler la manière de Gustave Doré, imitée par un débutant.

Un premier dessin à la plume représentait un pendu qui se balançait à une potence sur laquelle un énorme corbeau était perché. Et la pendaison était le leitmotiv d’une vingtaine d’oeuvres au moins, au crayon, à la plume, à l’eau-forte. L’orée d’une forêt, avec un pendu à chaque branche d’arbre… Ailleurs, le clocher d’une église et, aux deux bras de la croix, sous le coq, un corps humain qui se balançait… il y avait des pendus de toutes sortes. Certains étaient vêtus à la mode du seizième siècle et formaient comme une Cour des Miracles où tout le monde se balançait à quelques pieds au-dessus de terre… il y avait un pendu loufoque, en haut-de-forme, en habit, la canne à la main, dont la potence était un bec de gaz… Au-dessous d’un autre croquis, quelques lignes : quatre vers de La Ballade des Pendus, de Villon. » Georges Simenon (Le pendu de St-Phollien)

4 réflexions sur “Pendez-les hauts et courts

  1. Ping : Pendez-les hauts et courts — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  2. Ping : Pendez-les hauts et courts — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s