Les cathares en héritage

 »Il nous fallut huit jours pour parvenir à Queribus, dans les dernières lueurs du jour. De toutes les forteresses cathares que j’avais vues, nulle n’était plus impressionnante que celle-là. Du pied de la montagne, il fallait se casser le cou vers l’arrière pour bien l’apercevoir tellement elle était haut perchée. On aurait dit un nid d’aigle. Le sentier qui y menait était si abrupt que nous dûmes descendre de cheval et y tirer nos bêtes récalcitrantes par la bride. On nous ouvrit sans ergoter. Un jeune homme se présenta, encadré de deux gardes : -. Je suis Chabert de Barbeira, seigneur de Queribus.-

… En route, nous constatâmes aisément que l’intérieur de la forteresse était à la hauteur de l’extérieur. En tous points, Queribus était une merveille de construction. Répartie sur plusieurs paliers, chacun dominant le précédent, elle se composait de trois enceintes successives dont les deux intérieures ne pouvaient être franchies que par une porte lourdement fortifiée. En cours de route, j’aperçus une citerne de pierre dans la seconde enceinte, puis une autre encore dans la troisième, de sorte que, même si elle devait s’y retrancher, la population ne serait pas assoiffés. L’enceinte intérieure était dominée par un impressionnant donjon dont le sommet semblait toucher les nuages. C’est là que se trouvait le corps de logis dans lequel nous allions passer la nuit. ‘‘Hervé Gagnon ( Damné)

J'en ai toutefois modifié les couleurs.  Le rouge correspond au sang humain qui fut versé là en raison de sordides guerres de religion.
 »Carte postale bons baisers de Queribus ».            -.  Cette forteresse gigantesque, héritage patrimonial du catharisme, je l’ai récemment visitée. Elle dresse ses ruines beiges et ocres dans un paysage désertique de rochers escarpés. J’en ai toutefois modifié les couleurs, le rouge correspond au sang humain versé jadis en raison de sordides guerres de religion.

7 réflexions sur “Les cathares en héritage

  1. C’est vrai que la couleur rouge est malheureusement appropriée pour ce lieu magique que je n’ai vu que de loin. Est-ce que je me trompe ou n’avons-nous pas réussi à augmenter la tolérance religieuse chez nous (sans y arriver entièrement)? Ce serait déjà un petit signal positif de progrès…Merci pour le beau dessin bien original et expressif !

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Les cathares en héritage — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  3. Ping : Les cathares en héritage — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

  4. Chère dame, je viens de suivre votre blog car j’aime vraiment vos peintures malheureusement je ne parle pas français et anglais mais seulement italien et donc je ne regarde et n’apprécie que votre travail pictural en ce moment je reviens de ce qui peut être un malentendu avec un autre blog Le français où j’aimais les peintures là aussi Je n’ai pas le temps ni envie de m’expliquer avec le traducteur google J’espère que vous aussi vous n’avez pas besoin de commentaires comme ce blog dont je parlais mais seulement le plaisir du plaisir à travers vos oeuvres
    Cordialement
    Marino

    Ho una particolare predilezione con Queribus e con i Catari

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s