Dis-moi, Christine, comment mesurer en « braccia » ?

 » C’était ça, la solution, le point de convergence dans un système de perspectives. L’énigme ne relevait pas des mathématiques, mais de l’art. Il s’agissait donc de mesurer en –braccia-, sur un tableau, la distance entre le premier plan, où se situent les personnages, et la ligne d’horizon théorique où la terre rencontre le ciel. Voici ce que je lus dans le traité :

-. Sur la surface à peindre, je détermine la taille que je veux donner aux hommes dans ma peinture. Je divise la hauteur d’un homme en trois parties qu’elle peut contenir, et cette ligne de base du rectangle est pour moi proportionnelle à cette mesure qu’on nomme vulgairement -braccio -. Car, comme nous l’apprend la proportion de ses membres, la taille d’un corps d’homme correspond à environ trois braccia. Je place ensuite un seul point, que j’appelle le point de fuite. Ce point est convenablement situé s’il ne se trouve pas, par rapport à la troupe de base, plus haut que l’homme qu’on veut peindre. Puis je trace une ligne parallèle à la ligne de base et qui passe par ce point. Et cette ligne est une limite ou une frontière que rien ne dépasse. Ainsi, les hommes éloignés sont plus petits que ceux qui sont proches.  »Ian Caldwell et Justin Thomason( La règle des quatre)

Vous vous doutez bien que je n’ai rien compris à la démonstration magistrale ci-dessus indiquée, et peut-être vous -même non plus… Mais vous aurez tout de même appris, tout comme moi, que le braccio est une ancienne unité de mesure correspondant grosso-modo à la longueur du bras.

Mon conseil. –Pour aérer cette embrouille et la mettre en pratique, l’oublier. -. Pour déterminer les perspectives et le point de fuite, je m’en remets à ma propre méthode, à savoir le compas dans l’oeil…et surtout l’expérience. -. Le but, lorsque l’on trace un personnage, c’est de lui donner vie. Il n’existe en l’occurrence qu’une seule bonne vieille méthode, le système D.

– . Lancez-vous, lâchez-vous, animez vos personnages, et surtout faites-vous plaisir. –

Une réflexion sur “Dis-moi, Christine, comment mesurer en « braccia » ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s