Les cloches de Notre -Dame sonnent à la volée

 »-. Le bourdon dit à la clochette : Tais-toi donc, méchante sonnette, Dingdindon, dingdindon. Mais la clochette lui répond : Dindon, dindon, dindon.

-. Maudit sois-tu carillonneur, Que Dieu créa pour mon malheur. Dès le point du jour, à sa cloche il s’accroche. Et le soir encore on le trouve à son poste. Quand sonnera -t-on la mort du sonneur ?

-. Quand les cloches de Notre-Dame, Quand les cloches de Notre – Dame vont, Les unes font Diguedondaine, Les autres font Diguedondon. Le bourdon fait Don, Le bourdon fait Don Don. » Canons à deux, quatre et cinq voix

2 réflexions sur “Les cloches de Notre -Dame sonnent à la volée

  1. Ping : Les cloches de Notre -Dame sonnent à la volée — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s