L’année d’après

 » L’année 1919 fut lugubre sur nos terres. Dans les champs à travailler, on ne rencontrait que veuves en grand deuil pauvre qui se confondaient sur les lointains avec des arbres calcinés. Enfants de noir vêtus. Aïeuls tristes, le noeud de crêpe à la casquette, qui labouraient, bien que ce ne fût plus de leur âge, poussant exténués la charrue devant eux, n’osant plus engueuler les chevaux qu’à voix basse.

50 x 50 cm  »Racines  »

Quand, par hasard, passait un homme jeune à portée de leur regard, ils l’observaient à la dérobée, soupçonneusement, comme s’il leur avait volé quelque chose, comme s’il n’était pas du jeu qu’il soit là. Les morts de la guerre pesaient aux trousses des vivants comme abcès mal vidés. C’est qu’il ne se passait pas de semaine sans que les chemins de fer n’en rapatrient un ou deux dans ses fourgons gratuits, en gare de Peyruis-les-Mées ou de La Brillanne-Oraison…

/… Séraphin, d’abord, essaya de vivre comme tout le monde. Le dimanche, il se montra sous les lampions et les guirlandes des fêtes qui commémoraient la victoire. Beaucoup de filles y dansaient entre elles ou faisaient tapisserie. Ces filles avaient l’àge des morts de la guerre, qui leur avaient laissé les bras vides. Plusieurs avaient fait un pas vers Séraphin comme sans y songer, comme vers n’importe quel homme. Mais un seul pas, mais un seul regard. Leur élan n’avait pas résisté à sa vue. Devant lui, elles étaient sans force et sans voix. » Pierre Magnan (La Maison Assassinée)

2 réflexions sur “L’année d’après

  1. Ping : L’année d’après — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s