Ci-gît  »La Sémillante »

-. Venez-vous au cimetière? -me dit-il. -. Un cimetière, patron Lionetti ? Où sommes-nous donc ? -. Aux îles Lavezzi, Monsieur. C’est ici que sont enterrés les six cents hommes de La Sémillante, à l’endroit même où leur frégate s’est perdue, il y a dix ans… Pauvres gens! Ils ne reçoivent pas beaucoup de visites, c’est bien le moins que nous allions leur dire bonjour, puisque nous voilà… -. De tout coeur, patron.

Qu’il est triste, le cimetière de La Sémillante !… Je le vois encore, avec sa petite muraille basse, sa porte de fer, rouillée, dure à ouvrir, sa chapelle silencieuse, et des centaines de croix noires cachées par l’herbe. Pas une couronne d’immortelles, pas un souvenir, rien. Ah, les pauvres morts abandonnés,comme ils doivent avoir froid dans leur tombe de hasard ! Nous restâmes là un moment agenouillés. Le patron priait à haute voix. D’énormes goélands, seuls gardiens du cimetière, tournoyaient sur nos têtes et mêlaient leurs cris rauques aux lamentations de la mer.

La prière finie, nous revînmes tristement vers le coin de l’île où la barque était amarrée. Le repas fut silencieux, nous étions mouillés, nous avions faim, et puis le voisinage du cimetière… Pourtant, quand les écuelles furent vidées, on alluma les pipes et on se mit à causer un peu. Naturellement, on parlait de La Sémillante.

-. Mais enfin, comment la chose s’est -elle passée ? -. Comment la chose s’est-elle passée, hélas, Monsieur, personne au monde ne saurait le dire. Tout ce que nous savons, c’est que La Sémillante, chargée de troupes pour la Crimée, était partie de Toulon la veille au soir, avec le mauvais temps…’Alphonse Daudet (Lettres de mon moulin)

50 x70 cm  » Cimetière marin  », Vendu ( Galerie Laissez-moi vous conter la mer)

7 réflexions sur “Ci-gît  »La Sémillante »

  1. Vous êtes dure en affaire. C’est quand même pas mal comme dernière demeure. Sans doute un peu trop minéral mais avec un bon riesling ça passe tout seul ::)))

    Aimé par 1 personne

  2. Une question Christine si vous le permettez
    Ce sont toujours vos lectures qui vous inspirent dans vos œuvres ?
    Votre technique se rapproche du pointillisme , si je ne me trompe pas? Corrigez moi sinon
    Merci

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Ci-gît ”La Sémillante” — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Répondre à Marie-Christine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s