Signes extérieurs de richesse

 »-. Voyons, se dit-il, si je cueille la pomme d’or, je serai riche, c’est certain… Mais je devrais quitter l’arbre pour jouir de ma fortune… Et un autre viendra cueillir la pomme suivante, maintenant que la voie est libre… Puis un autre, après celui-ci… Et encore… Et encore d’autres...-

L’allégresse l’abandonna soudain. -. Je ne veux pas partager ma richesse, où serait le plaisir ? Pour être le maître du monde, déterrons le pommier, et emportons-le de l’autre côté… là, je le planterai dans un enclos bien à moi.-. Il alla chercher une pioche, et fit comme il s’était dit.

Il cueillit néanmoins la première pomme d’or, et, confiant en sa richesse inépuisable, il commença à dilapider le précieux métal. Quand il ne resta plus qu’un trognon d’or, il s’aperçut bien vite que les pépins n’allaient pas tarder à apparaître. Alors il retourna auprès de son pommier si bien caché aux yeux des voleurs et des envieux derrière ses hauts murs.

Hélas… Aucune pomme d’or n’était venue remplacer la première cueillie sur la branche.’‘ Pierre Dumousseau (A pas contés)

2 réflexions sur “Signes extérieurs de richesse

  1. Ping : Signes extérieurs de richesse — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s