Amour Noir

 »-. Si le démon s’était incarné en deux êtres, mâle et femelle, il n’eût sans doute pas atteint de tels degrés de machiavélisme.

Dès leur première entrevue, ils éprouvèrent une irrésistible attirance mutuelle. Selon ses dires à lui, beaucoup plus tard, chacun capta sa chacune aussi inéluctablement que l’hydrogène s’assemble à l’oxygène. Ce fut comme si un court-circuit les traversait, des yeux aux poumons, au coeur, à l’esprit et aux entrailles. S’agissait-il d’un coup de foudre ? Mais, qu’ont-ils vu, précisément, l’un chez l’autre ? Comme on le dit, le diable, ou la diablesse, reconnaîtra les siens. Quelque part, dans les plus obscurs tréfonds de leur conscience, ils se sont mis à nu. Amants sataniques, jumeaux astraux, âmes soeurs. Chacun dans l’oeil de l’autre a retrouvé cette lueur ancienne, pernicieuse et intimement familière. Très vite, ils ont su qu’ils pourraient accomplir n’importe quoi ensemble, même la prouesse d’un meurtre. Surtout la prouesse exquise d’un meurtre.’Nancy Pickard ( L’anneau de vérité)

2 réflexions sur “Amour Noir

  1. Ping : Amour Noir — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s