Maritimement vôtre

« Alors que, par une nuit très sombre, nous naviguions un peu au sud de la Plata, la mer nous offrit un spectacle merveilleux.

Il y avait une brise fraîche et, à la surface des eaux, ce que l’on voyait comme de l’écume dans la journée luisait maintenant d un pâle éclat. Le navire fendait sous sa proue deux flots phosphorescents, et une traîne laiteuse suivait son sillage. Aussi loin que portait le regard, la crête de chaque vague brillait« . Charles Darwin (The voyage of The Beagle)

50x50cm Contes des mers du sud

4 réflexions sur “Maritimement vôtre

  1. Ping : Maritimement vôtre — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s