Chuchoter à l’oreille des chevaux

 »Il existe un métier peu connu, celui de chuchoteur. Les chuchoteurs sont engagés par les haras pour essayer de rassurer les chevaux, et notamment les chevaux de course, psychologiquement perturbés. Ce qui a souvent entravé le bon développement du cheval, c’est qu’on l’a empêché d’avoir une curiosité personnelle sur le monde.

Le plus dérangeant pour lui ce sont les oeillères, ces petits carrés de cuir qu’on met sur ses yeux pour l’empêcher de regarder sur les côtés. Plus l’animal est intelligent, moins il supporte de ne pouvoir découvrir le monde à sa manière.

En lui parlant à l’oreille, le chuchoteur crée un rapport autre que la simple exploitation de l’animal. C’est comme si le cheval percevait ce nouveau mode de communication avec l’homme et dès lors pouvait lui pardonner de ne pas lui laisser découvrir complètement le monde par ses propres yeux. » Bernard Werber (Le souffle des Dieux)

2 réflexions sur “Chuchoter à l’oreille des chevaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s