Dans un rayon de lumière

 »-. Embrasse-moi, et tu deviendras aussitôt un rayon de soleil comme moi, ce qui te permettra de traverser la vitre, puisqu’il n’y a que la lumière qui puisse traverser les vitres, et c’est le seul moyen de t’échapper.

Dès que tu seras devenue un rayon de lumière, toi aussi, nous nous dépêcherons de regagner le palais de mon père le Soleil, qui doit nous attendre avec impatience. Mais il ne faut pas perdre de temps. A minuit, la dernière fenêtre doit disparaître et nous pourrions être pris ici tous les deux, comme dans une souricière. Sache que tu es ici dans la maison de l’Enchanteur de la nuit qui voulait te garder jusqu’à ce que tu sois grande, pour t’épouser… S’il avait réussi, tu n’aurais plus jamais vu la lumière du jour ! » André Berge (La petite fille Rayon-de-Soleil)

2 réflexions sur “Dans un rayon de lumière

  1. Ping : Dans un rayon de lumière — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s