Dis-moi, Christine… Comment ça va mal ?

Par ailleurs adorable et pétrie de qualités, cette adepte de l’Atelier du Jeudi, veuve et solitaire, traîne son mal de vivre jusque chez ses ami(e)s peintres. Elle suit avec assiduité les catastrophes mondiales et informations médicales -en ce moment Madame est servie– et nous en ferait largement profiter si…

…Si l’ensemble des élèves ne l’interrompait, toujours gentiment, avec une note d’humour. Donc, au lieu de se plaindre, notre amie peint…. En ma qualité d’animatrice de notre collectif, il m’appartient, avec l’aide implicite des autres membres, de ne pas laisser  »plomber » l’ambiance, et de ne pas transformer la structure en atelier d’art-thérapie, spécialité dont je n’ai ni le goût, ni les compétences.

Mon conseil. -. Couper court, avec un clin d’oeil taquin et un mot gentil, sans attendre, à toutes les doléances, récriminations personnelles, jérémiades, explications sinistres et moroses, historique de la maladie de la tante Berthe ou des malheurs de l’oncle Jules. -. Poser, dès le départ, et rappeler si besoin, les conditions d’exercice du groupe, lequel se réunit pour peindre, discuter culture, art, vie associative, projets. -. Accepter, bien entendu, quelques menues entorses à cette règle stricte, en fonction d’un aléa de vie. -. Adopter la devise :  »Dis-moi, Christine, comment ça va bien ? »

4 réflexions sur “Dis-moi, Christine… Comment ça va mal ?

  1. Si je puis me permettre, Christine : « Comment ça va bien » est certes moins négatif que « comment ça va mal ». En revanche le respect de la personne n’y est pas encore tout à fait. D’abord, quand je demande à une personne comment elle va, je ne devrais pas projeter ma propre attente. Je devrais laisser la liberté à la personne de me répondre ; « écoute, aujourd’hui, je vais plutôt mal … » Si elle a un passage dépressif, l’exprimer peut lui faire du bien. Ce devrait être son choix et je devrais l’accepter, idéalement. Ensuite « ça ». « Ça » c’est moi ? Personnellement, je m’efforce de demander : « Bonjour Christine, comment vas-tu ? » Question ouverte et qui s’adresse à une personne … et de temps en temps, je flanche !
    Bise, douceur et sourire, Christine

    Aimé par 2 personnes

  2. Ping : Dis-moi, Christine… Comment ça va mal ? — L’atelier peinture de Christine | l'eta' della innocenza

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s